Entretien avec Stéphane Canarias : collectivités territoriales et médias sociaux

C’est la rentrée
pour le blog Buzz The Brand. Qui dit rentrée dit retour des interviews !

Nous donnons
aujourd’hui la parole aux collectivités territoriales et plus particulièrement
à Stéphane Canarias, directeur général de l’office de tourisme de Brive.

– Bonjour Stéphane.
Merci d’avoir accepté de répondre à nos questions. Avant d’entrer dans le vif
du sujet, pourriez-vous nous parler de votre parcours, de vos thèmes de prédilection…
et bien sûr de l’office de tourisme ?

Alors… mes parents
sont nés au Portugal, j’ai deux dalmatiens, mon fils de 5 ans s’appelle Noah et
j’adore le rugby et les voyages.

Sinon, 34 ans,
directeur de l’office de tourisme de Brive depuis 10 ans (!!!!!), diplômé d’un
DESS en Aménagement et développement touristique, j’interviens régulièrement
dans les universités de Limoges et Pau et à l’ESC de Toulouse sur des domaines
tels que le marketing touristique ou le marketing territorial. J’ai découvert il
y a quelques années au cours de formations animées par Gregory Pouy et Emmanuel
Vivier, le marketing viral et les réseaux sociaux. Depuis, je suis totalement
accro.

Deux mots sur
l’office de tourisme : il est classé 4 étoiles, compte une quarantaine de salariés,
un budget de 3,2 millions d’euros (dont 2/3 en autofinancement). Ses missions :
l’accueil, la promotion, la commercialisation de séjours individuels, de groupes,
d’affaires, l’organisation de congrès et séminaires, la gestion d’une résidence
éco-touristique, la gestion d’un parc floral et enfin l’organisation d’animations
et manifestations événementielles.

– 100%
Gaillard / I love BG : d’où est venue l’idée initiale de la campagne?

L’idée, le concept
puis la marque 100% Gaillard se sont construits presque naturellement, dans la
continuité et le ton de nos actions de communication. Nous avons simplement
puisé dans le patrimoine culturel local pour définir un concept qui symbolise
l’état d’esprit des habitants d’une ville marquée par un adjectif qualificatif
peu commun, le rugby, la bonne bouffe et l’accent du sud ouest. La réalisation
de la campagne puis sa traduction graphique ont été confiés à l’agence Nomad
& co basée à Toulouse.

– Mais
pourquoi Brive est-elle « la gaillarde » ?

Alors… comment faire
pour l’expliquer sans écrire un livre ?

Brive la Gaillarde est l’une des
rares villes françaises avec Mantes la
Jolie à porter un adjectif qualificatif dans son nom. A la
différence de Mantes, Brive mérite vraiment son épithète qui lui a été octroyé
au Moyen Age pour ses faits de guerre, puisque la ville n’a jamais été prise
par ses assaillants. La ville était alors protégée par deux murs d’enceinte.
Plus récemment, Brive La
Gaillarde fut la première ville française à se libérer seule
et par ses propres moyens de l’occupation allemande, ce qui lui a valu de
recevoir la Croix
de Guerre. Enfin en 1997, l’équipe de Brive la Gaillarde a remporté la
coupe européenne de Rugby, la célèbre H Cup (la seule avec Toulouse a l’avoir
remporté), avant de s’incliner l’année suivante en finale. Ce riche passé a
contribué à forger un état d’esprit singulier aux brivistes, fiers de porter
leurs valeurs de Gaillards.

– Quelques anecdotes
à nous raconter sur la campagne ?

Le choix des
moustaches pour symboliser les valeurs gaillardes n’a pas été facile, surtout
quand on a des origines portugaises. Plus sérieusement, le fait de faire porter
des moustaches a de jolies jeunes filles, nous a valu beaucoup de critiques,
notamment d’associations de personnes âgées qui considéraient que nous
travestissions ces mannequins. Enfin, le vrai coup de bol de cette campagne a
été de découvrir par hasard et après lancement,
une photo de 1910 de la première équipe de rugby de Brive qui fêtait son
centenaire, et qui s’appelait alors le « Stade Gaillard ». Sur cette photo, 2
joueurs sur 3 arborent fièrement une belle moustache ressemblant, à s’y
méprendre, à celles de notre campagne. 100 ans plus tard, nous avons réédité
cette photo avec les joueurs de l’équipe de 2010 portant les maillots réplica
et bien sûr la Moustache.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Protected by WP Anti Spam