Céline Orjubin, My Little Paris répond à nos questions

Céline Orjubin

Céline Orjubin, directrice associée en charge du développement, revient pour nous sur le concept My Little Paris. Une newsletter connue aujourd’hui de tous grâce au bouche à oreille. Merci à Céline d’avoir répondu à nos questions !

Pouvez-vous nous raconter comment est né le concept My Little Paris ?

L’inspiration était anglo-saxonne : il y a aux US une vraie culture de la newsletter. En 2008, la première newsletter était envoyée à 50 amis par Fany Péchiodat. Le bouche à oreille a fait le reste. Aujourd’hui, My Little touche 600 000 personnes et compte 20 employés.

Sans nous dévoiler vos secrets, comment a été pensée la newsletter pour la rendre incontournable ?

La newsletter a été pensée en rupture du tous les codes traditionnels du marché. Le ton est très personnel, il n’y a qu’un seul message par news. L’idée est qu’elle puisse être lue en 1 minute chrono.

D’un point de vue graphique, la newsletter My Little a une pâte humaine que l’on trouve rarement sur le web. Toutes les illustrations de Kanako sont réalisées au pinceau, et ensuite scannées pour être intégrées à la newsletter.

Un bon plan à partager avec nous ?

Mon restaurant préféré à Paris, qui n’a qu’une seule table : La Tête dans les Olives, 2 rue Sainte Marthe 75 010 Paris (Métro Goncourt- 09 51 31 33 34).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Protected by WP Anti Spam