A la une

 

Bienvenue sur Buzzthebrand.com !

Save the date : du 17 au 21 octobre 2016 à Paris

19 formations opérationnelles pour augmenter votre capital « social media » !

Pour toute question, inscription@comundi.fr ou au 01 84 03 04 61

Retrouvez les programmes de ces stages sur : www.strategies.fr/formation

A très bientôt !

L’équipe Stratégies Formations

YouTube en 2016 : quelle stratégie de contenu pour les marques ?

3 questions à Mathieu Fiorenti, consultant Branded Content & YouTube Marketing, BrandTube.fr et formateur pour Stratégies Formations

Comment une marque peut-elle définir sa stratégie de contenu sur YouTube ?

Les réseaux sociaux sont incontournables dans la construction de l’expérience consommateur ou consumer journey. Les marques qui souhaitent placer le consommateur au centre de leur stratégie doivent apporter de nouveaux services et être présentes dans les moments qui comptent. Avec le Digital et notamment le mobile, ces moments de consommation média ont été fragmentés en une multitude de micro-moments. Les consommateurs souhaitent obtenir une réponse immédiate à leurs questions dans de multiples situations de la vie quotidienne et pour cela ils utilisent massivement leur mobile pour consulter des vidéos.

Aujourd’hui plus de 50% des contenus YouTube sont consultés sur Mobile et d’ici 2020, selon Cisco, 75% du trafic mobile sera consacré aux vidéos. Devant le développement de l’usage de la vidéo online, les marques doivent intégrer la production de contenus de « Branded Content » dans leur stratégie marketing.

Twitter en 2016 : quelles innovations et opportunités pour les marques ?

3 questions à Romain Simonin, digital specialist

Depuis plusieurs mois, le réseau propose de nombreux changements, le dernier en date, les tweets pourront dépasser les 140 caractères : quel impact pour les marques et les utilisateurs ?

La plupart des nouveautés mises en place par Twitter servent deux objectifs : tenter d’élargir l’audience en simplifiant l’usage et la compréhension du service, et maximiser l’engagement sur les contenus.

En réalité, ces changements n’annoncent pas de rupture dans l’utilisation de la plateforme. A l’instar des messages privés qui s’étaient déjà affranchis de la limite des 140 caractères l’an passé, l’allongement des tweets correspond à l’assouplissement d’une contrainte historique, mais ce n’est pas une révolution. La nature de Twitter restera la même : un outil interactif de micro-blogging, de veille et de live-tweet, taillé pour le mobile. Néanmoins, pour les marques, cela pourrait ouvrir la voix à de nouveaux formats créatifs.

En revanche, le changement majeur qui devrait arriver en 2016 est le possible abandon du classement antéchronologique des tweets, pour un algorithme de pertinence similaire à ce qui existe déjà sur Facebook. Les utilisateurs pourraient y trouver leur compte avec une timeline un peu moins chargée. Pour les marques, on pourrait assister à une baisse du reach naturel des tweets, comme on a pu le constater sur Facebook. Mais au-delà de cette contrainte apparente, il y aura une vraie opportunité à saisir pour les marques qui développeront des stratégies de contenus et d’engagement avec une vraie valeur ajoutée.